En résumé

D’après Sapiens

D’après Sapiens : une brève histoire de l’humanité de Yuval Harari, traduit par Pierre-Emmanuel Dauzat.

L’Homo sapiens domine le monde parce qu’il est le seul animal capable de croire à des choses qui n’existent que dans son imagination : les dieux, les Etats, l’argent, et les droits de l’homme.

Partant de cette idée provocatrice, Sapiens retrace l’histoire de notre espèce en adoptant une perspective totalement inédite. Il explique que la monnaie est le plus universel des moyens d’échange, basé sur une confiance mutuelle, jamais imaginé ; que de toutes les religions jamais inventées, le capitalisme est celle qui a fait le plus d’adeptes ; que le traitement réservé aux animaux par l’agriculture moderne est probablement le crime le plus barbare de toute l’histoire ; et que, même si nous sommes infiniment plus puissants que nos lointains ancêtres, nous n’en sommes pas pour autant plus heureux.

Grâce à ses analyses justes et son style vivant et accessible, Sapiens est rapidement devenu un livre culte, capable de séduire un large public, captivant aussi bien les adolescents que les professeurs d’université, les défenseurs des animaux comme les ministres de différents gouvernements. Il a déjà été traduit dans près de trente pays.